CRÉER UN LOBBY BRETON

Préambume:

- L’Etat centralisé est assiégé par des lobbies qui défendent leurs intérêts économiques, parfois en accord avec les intérêts publics, ou, à l’inverse, au détriment du bien commun. Il arrive que des députés présentent des amendements écrits directement par l’un ou l’autre des lobbies

- Les « territoires abandonnés » par la République dans l’hexagone sont gouvernés depuis Paris. Leurs députés et représentants sont soumis à la loi qui les missionne pour représenter TOUS les Français et jamais leurs propres électeurs. Le Sénat, sensé représenter les régions, représente surtout la FNSEA, syndicat de l’agriculture ; il est inefficace en dépit de ses prestations sur la chaine télé : public/sénat.

- Le silence politique et médiatique sur la vie économique dans les régions produit une méconnaissance et un aveuglement réciproques.

« Gouverner Paris c’est gouverner la France »

En conséquence :

a) L’INFORMATION

Paris donne ses ordres aux radios et aux télé pour « faire populaire », voire folklorique. Les grands journaux sont parisiens. Toute l’information appartient à des grands groupes financiers et elle est subventionnée, en partie, par l’Etat.

Comment les journalistes, les producteurs et les animateurs peuvent-ils se sentir libres de réfléchir et de parler, de choisir les divertissements ?

b) LES POPULATIONS

Elles sont supposées être sottes, mal informées et sans souci de s’instruire. D’ailleurs elles vieillissent et les vieux, avec les soucis de leur âge, sont sensés se désintéresser de tout ce qui n’est pas leur retraite et leur pouvoir d’achat.

c) LA CITOYENNETÉ

Toujours d’après les élites parisiennes, les populations ne seraient pas capables de savoir ce qui est bon pour elles. Leur citoyenneté consiste en tout et pour tout à payer leurs impôts, à se taire, et à disparaître dans la masse. La vie économique et culturelle doit échapper à leur ignorance et à leur incompétence.

PROPOSITION


Constituer l’équivalent d’un lobby en Bretagne.

écologique, de vivre) pas de PANNEAUX/ÉCOTAXE etc... )

PROPOSER DES LOIS

- Proposer des lois utiles concernant, - le domaine des langues, - la réunification de la Bretagne – Écologie – économie – agriculture - ressources maritimes.

- Proposer des lois et des amendements circonstanciés en fonction des données du terrain dans tous les domaines à promouvoir.

PROMOUVOIR

a) L’ innovation : Faire preuve de créativité avec la mise en valeur des nouveautés utiles (vent, marée ...) et promouvoir des inventions utiles ignorées des grands groupes industriels hégémoniques qui veulent rester maitres des marchés. (La maison autonome, le moteur à eau ...) b) L’enseignement : Les langues du pays : Breton, Gallo et Français à égalité, la géographie physique et économique spécifique à la Bretagne, sa littérature, son histoire, ses arts.

c) Les expérimentations novatrices : Trémargat –Tiez Breiz – Coloca-terre - « Faire du commun » - le crow founding –

MISE EN ŒUVRE

- Créer un site internet pour exposer les travaux du lobby breton et les raisons de ses propositions.

- Adresser au Conseil constitutionnel des demandes de révision de la Constitution pour modifier les points en contradiction avec de nouvelles propositions, en particulier l’existence de lobbies des peuples et régions de l’hexagone. Avec pour objectifs

- DISCUTER LOIS ET AMENDEMENTS

- PROPOSER DES LOIS

DISCUTER LOIS ET AMENDEMENTS

- S’emparer de chaque loi en discussion à l’assemblée nationale pour en évaluer les termes pour ensuite communiquer son avis sur la place publique, à l’assemblée nationale et au Sénat : Par exemple l’augmentation du prix de l’essence, de l’électricité, le changement des compteurs électriques par des compteurs linky, etc...

(En Bretagne on sait faire : CELIB = plan routier breton gratuit), PLOGOFF (pas de nucléaire chez nous), NOTRE DAME DES LANDES, (pas de destruction de la campagne et essayer une autre manière,


Constitution du lobby breton

PROPOSITION

Mettre en place une cellule de démarrage avec divers représentants des associations : par exemple, pour débuter :

- Des associations : Bretagne prospective – DIWAN – Femmes de Bretagne – etc ...

- Des collectifs : Construisons la Bretagne – Bretagne Réunie – Le Daël – etc...

- Des diffuseurs : ABP - NHU Bretagne – Le télégramme – Télé – Radio – etc...

ORGANISATION

Quatre étapes

1) Faire appel à candidatures pour créer un groupe bénévole de 7 à 12 personnes* missionné pour rédiger des propositions de lois et des amendements.

Nota bene : L’institut de Locarn regroupe plusieurs entrepreneurs bretons attachés au développement économique de la Bretagne. Le lobby breton pourrait, s’il le souhaite, faire appel à ses compétences.

2) Création d’un « site » sur internet pour diffuser en Bretagne les propositions du lobby breton, les soumettre à la discussion publique. Après une dernière approbation envoyer la proposition à l’assemblée nationale et au sénat

3) Créer un poste de professionnel rémunéré pour gérer le site internet dédié.

4) Un appel à participer financièrement (Crow founding). Les lobbies sont obligés d’avoir les moyens de leur existence pour rester indépendants.

* il y a des techniques bien rôdées pour éviter les prises de tête et les difficultés de la communication. Le fonctionnement des petits groupes a été étudié. Le nombre de participants dans un groupe pour qu’il soit performant est de 7 à 12 personnes. Un « technicien » peut éventuellement guider les participants.


CONCLUSION

Une charte d’utilisation des travaux du lobby.

- La Bretagne est un pays.

- Les Habitants de la Bretagne, de souche et d’adoption, CHOISISSENT d’y vivre en fonction de sa géographie, de son histoire, de sa culture, de son économie et de son éthique.

Les Bretons sont dépositaires d’une philosophie et d’une éthique dont les origines sont attestées en Europe :

- Le calendrier celtique découvert à Coligny, de haute valeur scientifique, fait la preuve de connaissances précises en astronomie, en mathématique et en géographie. Il a fallu des millénaires pour y parvenir et les peuples mégalithiques, des Européens, nous ont laissé des traces de leurs travaux dans les pierres levées, les alignements, les cairns et le temple de Stonehenge.

- Le chant des séries, collecté au 19ème siècle par Théodore Hersart de la Villemarqué, met « la mort, père de la douleur, rien d’autre et rien de plus, » au chapitre premier de la philosophie celtique :

L’humanité existe

La mort s’impose,

La vie insiste.

À partir de là nait la fraternité humaine - puisque « rien d’autre et rien de plus » ne peut nous arriver, - puisque c’est pareil pour tous - puisque nous sommes tous logés à la même enseigne : la mort. –

- La religion des celtes dit que Dieu est Inconnaissable. Ce qui produit des effets démocratiques incontournables : Personne ne peut agir au nom de l’inconnaissable. En conséquence, chez nous, le respect d’une hiérarchie des valeurs ajustée sur la nécessité unique qu’est la mort, protège des mutilations de la soumission qu’exigent les rois, les empereurs et les chefs de tout poil, y compris la domination du masculin sur le féminin. Il ne s’agit pas de morale. Il s’agit d’éthique. LA MORT ET SEULEMENT LA MORT EST NÉCESSITÉ.

- Entre science et spiritualité, les Bretons, en compagnie des autres peuples celtiques, ont développé des caractères particuliers indéniables (qu’on ne peut nier) et qui sont à l’œuvre. A leur insu souvent, la mort et l’inconnaissable constituent la fondation de leur univers. Les métamorphoses de la vie ne les prennent pas au dépourvu.

- Enfin une vocation commune se dessine en Europe depuis les deux dernières guerres mondiales. Nous choisissons LA PAIX et le triomphe de la vie (l’écologie par exemple). Ce n’est pas gagné. Des métamorphoses nous guettent en ce temps d’apocalypse que nous sommes en train de vivre. Autant travailler ensemble le mieux que nous pourrons et le plus vitre sera le mieux.


En Résumé

Un lobby breton
Garant d’une éthique concernant le triomphe de la vie
Par la paix et la démocratie
Protecteur des personnes et des biens
Fraternel avec ses voisins
Situé dans un pays-continent
Intégré sur la planète terre.
Pour participer à l’élaboration des lois
***

Ceci est un pré-projet offert à la critique et à la proposition. En aucun cas il ne doit être jeté en pâture à des démolisseurs genre casseurs professionnels ou à des « dégoûtés de tout » toujours prêts à râler sans rien proposer.

Colette Trublet – 8 Novembre 2018 –









Colette TRUBLETCommentaire